mercredi 26 février 2014

TTT x Chris Von Martial

__________
 
Long time, no see!
Je voulais absolument vous faire partager quelques photos du shooting auquel m'a proposé de participer Chris Von Martial, une des rares tailleuse de costumes à Paris, dont vous pouvez lire l'interview ici.
Au programme, pérégrinations entre les immeubles de la défense, contre vents et marées, et beaucoup de rires.
Le résultat m'enchante, moi qui rechigne parfois à passer derrière l'objectif. Bien qu'on me confonde souvent dans la rue avec Ryan Gosling. Ou Beyoncé.
Un grand merci aussi aux deux photographes, Agnès et Amélie ;)
 
Assez de blabla, place au résultat!
__________






Prise de vues: Agnès et Amélie
Traitement photos: Christina

lundi 25 novembre 2013

Chris Von Martial, my tailor is une tailleuse

 

__________



Il est venu le temps de repartir à la découverte d'un jeune créateur! Aujourd'hui, on s'intéresse à Chris Von Martial, tailleuse de costumes pour hommes. J'ai décidé de vous en parler pour deux raisons:
a) La question-costume me parle tout particulièrement. Ayant moi-même du mal à dénicher l'ensemble parfait qui ne me donnera pas l'air d'un VRP quinquagénaire, j'ai trouvé dans le sur-mesure le remède à mes maux.
b) Cette coupe de cheveux. Ce rouge à lèvres.  
 

A quel moment vous êtes-vous lancée dans la confection de costumes pour homme sur mesure?
C’est en Septembre 2012 que je me suis lancée dans la confection de costumes sur mesure et que j’en ai fait mon activité principale. Mais c’est bien avant que cette passion est née en moi. Etant fascinée depuis toujours par les lignes nettes et l’élégance du costume et notamment des uniformes de pilote (peut être un fantasme… la première fois que je suis tombée amoureuse d’un français en uniforme, j’ai dû avoir  7 ou 8 ans. C’est quand j’ai vu Alain Delon à la télé – en noir et blanc ! parce que mes parents ne voulaient pas que les enfants voient le sang - dans Airport 80 Concorde…lol.)
J’ai commencé à coudre des costumes pour moi à l’adolescence. Je me rappelle d’une création avec veste croisée et pantalon à pinces rose pâle que j’ai agrémenté d’écussons d’aviation et galons d’épaules.
Après avoir défilé au Salon Gay Pride et à l'Unesco– Afrique : un autre regard, à Paris en 2004. J'ai commencé en tant que styliste dans le domaine du « vêtement flou » comme on appelle le secteur de la robe de mariée. J’ai essayé de présenter une robe « costume » avec une veste tailleur sur une robe à bustier et jupe trapèze en satin duchesse ivoire qui a été vendu en modèle unique car les responsables trouvaient ça trop osé pour la collection. Je me suis donc concentrée sur des créations à l’allure plus féminine.
Après m'être épanouie pendant 7 ans dans ce domaine j’ai ressenti le besoin d’un changement et l’envie de me tourner vers le vêtement pour homme. Le costume sur mesure me permet de créer directement pour la personne qui va porter le vêtement.
Je ne crée pas pour la masse, je crée pour une personne à la fois.

 
Etre une femme dans un milieu aussi testostéroné, est-ce plutôt une force ou une faiblesse?
J’ai toujours communiqué facilement avec les hommes. Je vais aisément vers eux et je ne mords pas. Les hommes et les femmes sont foncièrement différents. Le fait d’être une femme me permet d’avoir plus d’objectivité pour conseiller un homme parce que je ne me compare pas à lui. Ma force, s’est d’être calme, à l’écoute et de bien connaître mon métier. La couture et la mode font partie de mes passions. Ma faiblesse c’est de ne pas être commerciale, plutôt que d’imposer et de manipuler une personne à faire un achat, je privilégie un réel échange.

 
Qu'est-ce qui fait un bon costume?
Le tissu, la coupe, le soin des coutures et l’entoilage.
Le tissu c’est ce qu’on voit en premier. Un beau tissu et une couleur accordés au type de la personne va créer la première impression. Pourquoi nos regards se tournent vers des trendsetters comme Justin O’Shea ou Nick Wooster ? Ils savent ce qui les met en valeur. Nick Wooster est de « type été », les couleurs froides lui vont bien. Est-ce que vous savez si vous êtes plus élégant en noir, en gris, en bleu ou en marron ?

 La coupe est ce qui vous donne de la classe. Vous avez déjà du remarquer des personnes dans la rue ou au bureau qui portent des vestes de costume trop larges. Cela dépasse des épaules et tombe, la manche cache à moitié la main. Le vêtement emporte la personne et leur look a quelque chose de clownesque. Un costume aux bonnes mesures donne toute suite une allure plus élégante et chic.

Le soin des coutures fait le détail qui montre qu’on prend soin de soi et de son look. Il n’y a rien de pire que des petits faux plis dans la tête de manche, car à la chaine de production la couturière n’a pas le temps de bien repartir l’aplomb du tissu sur les 3000 manches qu’elle doit finir dans la journée.

L’entoilage est ce qui détermine la longévité de votre vêtement et le confort que vous ressentez quand vous portez votre veste. Une veste thermocollée vous durera moins longtemps qu’une veste à toile cousue aux points invisibles, car une couture est faite pour durer alors que de la colle s’affaiblit au mouvement. 
 

 
De quel grand créateur vous sentez-vous la plus proche artistiquement?
Les grands créateurs s’isolent dans un coin de leur atelier pour créer ce qui leur plaît selon des inspirations qu’ils ont eus. Ils ont souvent un style propre à eux et qu’on reconnaît facilement. Lagerfeld réinvente le chic de Chanel chaque saison avec bravoure, Westwood crée 2 fois par an des silhouettes avant-gardistes de folie... Je préfère me sentir proche de mes clients plutôt de me sentir proche d’un grand créateur. Bien que j’aime des fois me balader dans Paris, prendre l’ambiance, rentrer et me mettre sur ma tablette graphique et dessiner quelques silhouettes que je mets ensuite sur ma page web ou Facebook pour faire part de mes idées et inspirations.
Artistiquement parlant j’aime beaucoup ce que fait Jean-Paul Gaultier pour les femmes car je trouve qu’il a toujours le bon équilibre entre extravagance et classe.
 

 
Un gros faux-pas à éviter pour un homme qui porte le costume?
Ne pas prendre soin de son costume. On peut avoir les plus beaux vêtements du monde, il y a quelques règles simples à respecter pour qu’ils le restent le plus longtemps possible. Toujours mettre le costume sur un cintre, même quand vous rentrez claqué le soir du bureau ou à 6 heures du matin après une soirée bien arrosée. Protégez votre costume. Quand on mange des spaghettis à la sauce tomate, mieux vaux retirer la veste que de la tacher et devoir l’emmener chez le teinturier une fois par semaine. Le pressing abime. Bien sûr il faut le faire de temps en temps, mais à ce moment-là choisissez la formule adaptée au tissu de votre veste, il y a des pressings qui proposent un nettoyage doux plutôt qu’un nettoyage chimique.
 
 
Les femmes en costume, plutôt tendance ou trop eighties?
J’ai grandi dans les eighties et ma culture mode est marquée par ces working girls qui portent le costume. Les épaulettes énormes à la « Dallas » ont disparus, mais le costume pour la femme sera toujours à la mode, la coupe continuera à vivre différentes tendances. En ce moment les revers deviennent à nouveau plus larges par rapport à la saison passée.
 

 
La touche Chris Von Martial finalement, c'est quoi?
La liberté du style. Il n’y a pas une façon de porter un costume, il y en a plein. A la base il y a une veste, un pantalon et éventuellement un gilet. Ces éléments peuvent ensuite prendre une allure complétement différente. Une personne avec un style classique va se sentir bien dans un costume aux coloris neutres avec un tissu solide comme la gabardine, le chevron ou la toile de laine qu’il portera avec une chemise et une cravate. Je pourrais lui faire découvrir des tissus unis, rayés ou à carreaux discrets qui lui permettront de se démarquer tout en gardant son style. Pour quelqu’un qui aime l’allure sport je vais par exemple suggérer des poches plaquées, des coudières et un tissu souple et confortable. Il va pouvoir combiner son costume avec un T-shirt. Pour le Dandy qui a envie de jouer avec plusieurs tissus et coloris sur le col et le revers, mon conseil se portera sur les tonalités qui vont le mettre en valeur et quel type de tissu lui ira le mieux: des carreaux, des rayures ou du satin. Un futur marié ne sait éventuellement pas qu’une autre coupe que la veste droite à deux boutons peut lui aller; une redingote ou veste à col mao avec des boutonnières passepoilées sont très festifs.
Je reste très attentive aux désirs de mes clients.

Alors, amoureux, hein, hein? Une interview informative qui plus est, que demande le peuple? Je proclame cet entretien d'utilité publique. 
A très vite!